Deux pigeons d’un coup

11 juillet 2011 — Poster un commentaire

Prendere due piccioni con una fava : attraper deux pigeons avec une fève. Il s’agit d’une locution italienne qui signifie faire d’une pierre deux coups. La curieuse expression imagée italienne qui parle de l’habilité de quelqu’un qui sait obtenir, avec un seul mouvement, deux résultats favorables, peut être dite aussi ottenere due vantaggi con una sola spesa, obtenir deux avantages avec une seule dépense. Deux pigeons avec une fève trouve son origine dans la méthode utilisée autrefois pour chasser des culbutants sauvages. La volumineuse graine était trouée pour qu’une ficelle puisse la traverser. Quand le pigeon avalait la fève, il était ainsi piégé ou mieux pigeonné. De là, la grande adresse nécessaire pour en attraper deux d’un coup.

D’autres expressions ont le même signifié, par exemple fare di un viaggio due servizi ou alors, désormais désuète, fare due chiodi ad una calda. Cette dernière est d’origine forgeronne : faire deux clous par la même pièce de fer passée dans le foyer. Il s’agit là d’une métaphore malicieuse car elle évoque la chance de celui qui obtient deux orgasmes par le même acte sexuel.

La meilleure manière de prendre deux pigeons avec une fève reste celle de se servir soi-même. Il faut alors associer une autre expression à la première : una mano lava l’altra ed entrambe lavano il viso. La  main gauche sait ce que fait la main droite, puisque les deux baignent dans la même eau. Cependant, pour faire d’une pierre deux coups, il faut que le mouvement s’accorde afin de laver le visage. Ainsi, non seulement une main sait ce que l’autre fait,  mais elle la savonne aussi et par la même occasion le larron profite, pourquoi s’en priver, pour se rafraîchir le visage et obtenir un air propre.

C’est là que certainement a trouvé son origine  Mani Pulite,  l’expression synonyme de la vaste opération de lutte à la corruption conduite par le parquet de Milan au début des années ’90 et qui avait touché Bettino Craxi, le leader du Parti socialiste italien. L’argent s’échangeait alors cash dans des enveloppes ou alors –pour des questions bien plus importantes- par des comptes bancaires, établis –entre autres- en Suisse. Le plus connu? Le Conto Protezione n°633369.

Depuis, nous avons quitté les années ’90 et sommes entrées dans une nouvelle ère qui voit un néo-élu Président de la République passer des vacances à bord d’un yacht de Bolloré. Une période qui s’incline à l’attitude decomplexée, où le conflit d’intérêts est monnaie courante. Tout évolue, par contre  une expression associant les pigeons et les mains n’a pas encore été inventée. Dommage.

 

*une expression proche: « se la canta e se la suona ». Se dit de celui qui fait tout tout seul, à son avantage. Il joue et il danse, au même temps

*Filippo Leutenegger candidat au National & animateur TV? Filippo Leutenegger  http://bit.ly/oaGiOU

le même ristretto, à l’italienne  http://wp.me/P1BHuc-3Z

 

 

 

Pas de commentaire

Soyez le premier à entamer la conversation !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s