Nucléaire: maintenant c’était hier

27 septembre 2011 — Laisser un commentaire

Le printemps passé semble désormais si lointain. Les odeurs de la nature qui revenait à la vie, un hiver avare de neige. Un homme, immolé au cours de l’hiver en Tunisie, surgi. Puis le printemps arabe. La révolution tunisienne. L’Égypte. Kadhafi. La crise. Et la mémoire qui recommence à courir et fuit en avant.

La timeline est devenue un instrument qui domine nos écrans. Le temps qui défile avec ses images et ses sons s’enregistre à travers un programme informatique. C’est paradoxal car la chronologie des évènements passés peine à se configurer. Dans la reconstitution, sans l’aide de supports, les séquences se mélangent et se superposent. Piles de papier désormais recyclé. Flots d’informations et impulsions audiovisuelles. Le rythme infernal de nos vies,  un marteau-piqueur qui semble effriter le temps à son passage. Tabula Rasa nécessaire à l’oubli qui permet le remplissage de nouvelles données. Un formatage permanent.

Dans la toile de fond de cet étrange mélange entre vies privées et l’exposition aux évènements médiatiques, des explosions et la peur. Au printemps, dans notre routine quotidienne, nourrie par des sources invraisemblables d’énergie, s’était engouffré le doute. La confiance avait craquelé, l’idée que notre monde puisse s’écrouler nous avait pris à la gorge. Le Japon atteint dans son ventre était un miroir que nous ne pouvions pas éluder.
Un bâtiment fait de béton armé en poussière dans le ciel. Les débats qui avaient suivi démontraient à quel point la peur d’une catastrophe nucléaire peut nous frapper. Est-ce possible de retrouver dans la mémoire, pour la situer dans le calendrier, celle de Fukushima ?

À l’heure de la crise économique actuelle, la pensée retourne souvent à celle de 2008. Les subprimes. Alors, un changement et une ère nouvelle avaient été annoncés. Rien n’aurait été plus comme avant. Aujourd’hui nous découvrons que c’était vrai, puisque c’est pire. C’est peut-être pour cela que le souvenir de Fukushima s’enfouit.

*webcam Fukushima http://pon.bex.jp/all2.html

Pas de commentaire

Be the first to start the conversation!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s