Le drapeau suisse n’est pas un torchon

5 octobre 2011 — Laisser un commentaire

yvoire-leman-drapeau-suisse

 Parfois des yeux vierges de nos disputes domestiques regardent la réalité helvétique avec une simplicité déconcertante qui nous interroge: « Comment se fait-il que dans votre pays un parti puisse représenter le drapeau national piétiné et l’afficher partout ? ».

La réponse, il faut l’admettre, prend du temps. Il faut expliquer l’histoire de l’UDC au touriste étranger ignorant les choses de la Suisse qui attend le train sur le quai de la gare. Prendre le temps, pour qu’il comprenne. Se donner la peine de lui dire que le thème de l’immigration est le cheval de bataille de l’UDC, préciser que plusieurs fois déjà ses affiches ont mis en scène la croix suisse.
« Oui je comprends, chez nous aussi il y a des nationalistes, mais le drapeau du pays est leur symbole ». En Suisse aussi. Sur les affiches des candidats UDC, il y a une bannière avec la croix suisse. « Alors pourquoi en faire un tapis où les gens marchent? » Parce que l’UDC s’oppose à l’immigration massive et l’affiche symbolise l’étranger qui envahit la Suisse.

« Chez nous quand il faut représenter l’étranger à la rigueur c’est son drapeau qui est utilisé par des nationalistes, pas le nôtre. » C’est une campagne-choc, un message fort qui provoque l’électorat. Avec autant d’immigrés, l’identité suisse est en danger.
« Je pensais que la Suisse était fière de son pays et de son drapeau». Elle l’est et l’UDC veut le défendre de l’agression des étrangers. « Je pense que là c’est ce parti qui agresse ce symbole national. Dans mon pays les patriotes montrent le drapeau aux fenêtres, aux balcons. Les nationalistes en font une flamme, ils se drapent dans ses couleurs. Le représenter ainsi, provoquerait leur colère et un scandale sanglant!».

« Je pense que là c’est ce parti qui agresse ce symbole national. Dans mon pays les patriotes montrent le drapeau aux fenêtres, aux balcons »

Là il s’agit de montrer le risque que l’immigration fait courir à la Suisse ! « Pour lui attribuer sa juste valeur, il faut que le drapeau vole haut, non? » Le train arrive, il n’y a plus beaucoup de temps. Pour comprendre, il faut savoir que le pourcentage de population étrangère en Suisse augmente et que la fin justifie les moyens. « Dans mon pays ce sont les séparatistes qui traitent le drapeau comme ça ». Oui, mais face à l’immigration, tu ne ferais pas la même chose ? « Non ». Pourquoi ? « Parce que le drapeau suisse n’est pas un torchon ».

* la Croix fédérale http://bit.ly/nv3rkJ

Pas de commentaire

Be the first to start the conversation!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s