Archives de merveilles du monde

 memoireeffacee

Va savoir si au début il y avait les dix commandements. En tout cas, à un moment donné il y a eu une liste de paroles. Impossible ici de la compiler par cœur d’autant plus qu’il est plutôt simple d’aller la rechercher sur les voies infinies du Net.Il serait plus difficile d’en vérifier la véracité à la source, mais ça c’est une autre question.

 Et puis il y a les sept pêchés capitaux qui comme les prénoms des sept nains continuent d’être compliqués à apprendre de manière définitive. Il est plutôt aisé d’imaginer l’éventuel lecteur se mélanger les pinceaux entre l’avidité et Joyeux, la jalousie et l’autre nain dont le nom reste sur le bout de la langue. Eh bien non, l’avidité et la jalousie ne figurent pas parmi les sept pêchés capitaux, inutile de le souligner vu qu’entre-temps Internet a fourni la réponse.

Il  y a aussi les sept merveilles du monde qui ne pouvaient pas se limiter au monde antique.   C’est pourquoi il y a eu les sept nouvelles merveilles du monde: il fallait qu’un bâtiment de Zaha Hadid vienne concurrencer les jardins suspendus, un peu comme Maradona joue un match impossible contre Pelé alors que Messi est appelé à la rescousse par les plus jeunes.

Les listes ne sont pas une nouveauté et elles continuent des nous accompagner lors de notre rapide lecture du monde. Cependant, depuis qu’Internet s’est imposé à notre usage quotidien du savoir, les listes semblent vivre un nouvel essor.

D’autant plus que le fil des réseaux sociaux se débarrasse encore plus rapidement de l’ancienne nouvelle à l’aide d’une autre, plus récente.  Les techniques d’écriture pour le web ont été répétées à la nausée. Il faut faire court, réitérer les mots clef, intégrer des images à la rédaction des articles, mettre en évidence des titres de paragraphe et des mots à repérer. Il faut favoriser l’ingestion du produit, faciliter la digestion de son contenu comme s’il s’agissait d’une nourriture prémâchée avalée lors d’un processus régressif qui réduit les composants à leur plus simple dénominateur. La quantité totale de matière consommée peut alors augmenter, au risque du gavage et de l’indigestion.

« c’est un format qui produit une saturation lente, la mort du style, la fin du récit »

Pour faciliter encore plus la tâche, les listes ont été adoptées tel un ersatz journalistique à induire le click : ce sont les dix façons d’être heureux, les quinze endroits abandonnés, les quatorze inventions oubliées, les treize mots qui provoquent l’attention, les douze choses que nous ne savions pas. Les listes s’empilent les unes sur les autres poussant la liste précédente plus loin dans le tube digestif des informations acquises grâce aux listes, puis oubliées.

C’est un format qui produit une saturation lente, la mort du style, la fin du récit, l’agonie de la rédaction ; comme une cigarette après l’autre emmène à l’expiration définitive. Il y aura toujours une liste plus récente qu’une autre . Tandis que de la liste originale nous n’avons pas encore appris l’ensemble des commandements.

Et le dernier des sept nains manque toujours à l’appel. ♦